INFORMATIONS 

Réalise       Vous   SIRET : 84398606800024

Raphaële Dubois-Durand

Coach professionnelle certifiée RNCP II (diplôme d'état)

Accréditée ACC par l'International Coach Federation

Jury du Ministère du travail chargé de l'emploi

Praticienne habilitée à la passation du MBTI®️

  • LinkedIn Social Icon
  • Facebook Social Icon

ME CONTACTER

Adresse : 24 rue Auguste Comte - 37000 Tours

Tel : +33 6 35 53 95 45

e-mail : rduboisdurand@realisetvous.com

web : www.realisetvous.com

Copyright©2020.RaphaëleDubois-Durand/ tous droits réservés

Quel rôle de Karpman jouez-vous le plus ?

Mis à jour : 23 oct. 2019


Ou " Comment améliorer votre communication et éviter les jeux psychologiques?"



Ah, Hollywood !!!


Qui n'a pas rêvé un jour, devant un écran de cinéma, d'incarner un des héros du film qu'il venait de regarder. Ce rêve se réalise plus souvent qu'on ne pourrait le penser ou l'espérer.


En effet, nous jouons tous les jours à des jeux d'acteurs étonnants sans même le savoir. Que ce soit dans la sphère intime, amicale, sociale ou en entreprise, des jeux psychologiques se forment devant nos yeux à chaque instant et dégénèrent parfois en conflits plus ou moins difficiles à gérer.


Ne vous est-il jamais arrivé de regretter une parole que vous aviez dite à un collaborateur ?

De vous reprocher votre manque d'affirmation de vous devant votre patron ?

De ne pas comprendre pourquoi Mr X n'écoute pas vos bons conseils ?


Selon Stephen Karpman, psychiatre et psychologue transactionnaliste, il existe 3 rôles psychologiques majeurs qui peuvent apparaitre lors d'interactions sociales :

le persécuteur, la victime et le sauveur.


Ces 3 "jeux d'acteurs" ont un rôle essentiel dans la communication. En effet, lorsque les protagonistes adoptent ces rôles plutôt que d’exprimer leurs émotions et leurs idées de façon assertive, la communication est perturbée voire contre-productive.


Ce modèle dynamique d'analyse des relations sociales et de gestion de conflits montre l'importance de savoir sortir de ces interactions et d'adapter sa communication en fonction :

- de la situation psychosociologique et du contexte

- de la demande et de la posture de votre(s) interlocuteur(s)

- de votre propre tendance relationnelle


Voyons un peu plus en détail à quoi correspond ce fameux triangle :




1. le persécuteur


"Le persécuteur", aussi appelé "Le bourreau", fait preuve d'autorité et de contrôle extrême.

Il impose, brime, humilie, rabaisse, oppresse. Il tente d'effrayer, de diriger par la peur. Son attitude potentiellement perverse peut être considérée comme de la manipulation.

Il considère les autres comme étant inférieurs à lui. Le persécuteur exprime, à travers sa communication, sa supériorité vis-à-vis de son(ses) interlocuteur(s) et peut dire :

" Tout est de votre (ta) faute !"



2. La victime


La victime se sent opprimée, honteuse ou impuissante. Par son attitude victimisée, elle tente d'obtenir de l'aide, une certaine forme de protection ou d'existence aux yeux de son(ses) interlocuteurs(s). Elle se considère comme inférieure vis-à-vis des autres et peut dire :

"Mais ce n'est pas de ma faute !"



3. le sauveur


Le sauveur apporte son aide et ce, parfois, sans même avoir obtenu de demande explicite ou implicite de son interlocuteur. Il épaule, soutient, conseille fortement voir impose son point du vue ou son aide. Il se considère comme étant supérieur à son interlocuteur. De part son attitude, le sauveur montre une bonne image de lui et peut dire :

"Ce n'est pas de sa (ta) faute !"



Mon avis de coach :

Que ce soit dans notre vie professionnelle ou personnelle, nous jouons tous à ces jeux psychologiques de manière consciente ou inconsciente. Les rôles étant interchangeables, dans chaque situation, nous pouvons prendre le rôle de persécuteur, victime ou sauveur et changer rapidement de rôle en fonction des évènements qui ont lieu au cours d'une même discussion.


Une certaine interdépendance s'installe alors entre les différents acteurs de ce triangle infernal et potentiellement infini car chacun des protagonistes trouve un intérêt propre à maintenir cette situation en l'état pour exister et obtenir ce qu'il souhaite. Chacun manipulant l'autre. Le persécuteur s'exprime sans filtre, la victime se déresponsabilise et le sauveur flatte son égo.


Ces attitudes engendrent facilement conflits et tensions dans les relations. D'ou l'importance de prendre conscience du rôle que nous avons tendance à adopter ainsi que celui que prennent nos interlocuteurs. Les identifier, c'est vous donner toutes les chances pour sortir de ce cercle vicieux et améliorer la relation.



Maintenant que vous avez ces éléments en tête, et vous ...


Quel rôle jouez-vous le plus ?

Êtes-vous plutôt Dark Vador, Caliméro ou Superman ?


Quel rôle prend alors votre interlocuteur ?


Comment pouvez-vous en sortir ?


Quels en seraient les bénéfices ?


à vous de jouer !



Si vous voulez aller plus loin et vous faire accompagner afin d'améliorer votre communication, contactez-moi, je me ferai un plaisir de vous aider à y parvenir.

Vous avez apprécié ce blog ? N'hésitez pas à le partager et à vous abonner à notre newsletter afin de recevoir en avant première nos actualités et bénéficier de nos offres.

Un guide complet comprenant 3 exercices d'auto-coaching vous sera également envoyé.

A bientôt !

Réalise&Vous

Raphaële Dubois-Durand

Coach & Formatrice en Management, Communication et Gestion de carrière

Tel: +33 6 35 53 95 45

Mail: rduboisdurand@realisetvous.com



#triangledekarpman #communication #realisetvous #raphaeleduboisdurand

Photo : Pixabay

Copyright©Raphaële.Dubois-Durand/Jan2019 - Tous droits réservés